éDiT'eAu

Bassin du Trégor
   Yar et Douron
   Léguer

Forum sur l'eau

Les liens sur l'eau
     Les index
    Associations
    Eau et élevages
    Initiatives
    Institutions
    Economie


Ce site est dédié aux militants de l'environnement et de l'écologie qui luttent depuis des années .

La prise de conscience de l'opinion publique découle d'une lutte constante
et sans relache de ces bénévoles, citoyens responsables .

Ce site internet sur l'eau est créé pour permettre à tous ceux qui voudraient avoir accès facilement à l'information et s'organiser pour arrêter la prolifération des pollutions .


Voici deux textes que j'ai écrit en août 98, l'un pour m'indigner de la reprise des créations de porcherie dans le Tregor .
( Reconquête de l'eau dans le Trégor ? )
et l'autre à propos d'une action de Vivendi auprès du quotidien Ouest France
( Vivendi nous vend notre eau ) en Juillet 98

J.H.

-------- éDiT'eAu --------
Septembre 2006

Le Comité Départemental d'Hygiène a accepté l'extension de l'élevage industriel de Plouaret ( voir le dossier ici ) sous réserve que les nuisances sonores soient atténuées . Par contre, aucune contrainte concernant les odeurs et les pollutions du sol .

Septembre 2005

L'extension de l'élevage industriel de plouaret passera au Comité Départemental d'Hygiène le 30-septembre 2005 ( voir le dossier ici )
Le ruisseau du YAR a subi 2 pollutions accidentelles en 1 semaine . Du lisier a pollué ainsi ce ruisseau qui charrie 75% des nitrates de la baie, facteur de croissance des algues vertes .

Juin 2005
L'extension de l'élevage industriel de Plouaret n'est toujours pas annoncé au comité départemental d'hygiène, après que le commissaire enquêteur a rendu un avis favorable .

Démarrage d'une grande consultation nationale sur l'eau, du 2 mai au 2 novembre 2005
Voir sur le site des VertEs de bretagne

Juin 2004

Passage en force du plus gros élevage du bassin de la lieue de grèves . En 2003, celui-ci pensait pouvoir faire passer son extension avec un simple permis de construire délivré complaisemment, discrètement et illégalement par le maire de Plouaret . Les riverains ont prévenu le préfet qui a fait annuler le permis .
Depuis, le projet fut soumis aux 2 comités de bassin versant qui ont donné un avis favorable sans réunir le Comité Professionnel Agricole, le plus discrètement possible
En savoir plus http://tregor.net

Mai

Elevages hors sol : toujours plus !!!

Un peu partout, les élevages qui se sont agrandis illégalement, sont l'objet de procédures de régularisations : enquêtes publiques, mairies, Direction Départementales d'Hygiène, pour finir sur le bureau du préfet . Celui-ci (ou celle-ci car dans le 22 c'est une préfète) accorde en dernier lieu son accord .
C'est pourquoi l'association Ploum'environnement, engage une campagne de pétition à sa destination . Vous pouvez reproduire la pétition et la faire signer autour de vous ou la signer en ligne .

Mars

Elevages hors sol : on continue !!!

A l'ouest du Trégor, trois enquêtes publiques sur des demandes de régularisation d'élevages, sont proposées à la population .
Ces élevages ont en commun, le fait que les zones d'épandages concernent le bassin de la Lieue de Grèves (entre Saint Michel en Grèves et Plestin les Grèves) .
Cette anse bien connue, malheureusement par sa prolifération exceptionnelle d'algues vertes . Prolifération qui n'a pas l'air de s'arrêter là, car on a vu pour la première fois cet hiver la présence de ces amas d'algues nauséabonds .

L'un de ces élevages situé au Quinquis (enquête du 11 mars au 11 avril à Ploumilliau ) autorisé en 93 à 1037 places, est passé à 1335 aujourd'hui .
Un autre à Kerblat, enquête du 26 février au 28 mars à Ploumilliau , autorisé en 86 à 525 places, qui en serait arrivé à 2684 aujourd'hui .


Mercredi 23 janvier à 20h30 à Guingamp 22 ( centre Porzh Anken)

Dialogue avec Gérard Borvon

auteur de S-EAU-S "L'eau en danger"
et président des Verts Bretons,
invité par les Verts du pays de Guingamp

12 janvier

Le projet de loi sur l'eau passe chez les députéEs

La chambre des député vient d'accepter le projet de loi sur l'eau . Il sera présenté aux sénateurs prochainement .

Janvier 2002

Année de l'Eur'eau ?

Face au lobbye de l'élevage bretons, Jean François Piquot a gagné le procès intenté par la chambre d'agriculture 35 . Celle ci est particulièrement visée dans le livre dont JF Piquot est l'auteur : " 24 mois de fonctionnement du CDH (Comité Départemental d'Hygiène) d'Ille et Villaine" . Un ouvrage sulfureux selon l'association Eaux et Rivières de Bretagne qui soutien JFP .
La Chambre déja déboutée le 5 novembre au tribunal de grande instance, a fait appel .
La cour a clos récemment le dossier et condamne la Chambre 35 à payer 1f à JFP

Décembre 2001

Projet de loi sur l'eau : lettre citoyenne aux députés

Les associations Eau et Rivières de Bretagne, Bretagne Vivante, la CSCV (consommateurs), les Verts... interpellent les parlementaires à propos du projet de loi sur l'eau qui doit être voté vers la mi-janvier .
Elles leur demandent de ne pas céder aux pressions des lobbyes agricoles qui viseraient à vider complètement le projet de la loi .
Plus d'informations


Un cadeau militant pour les fêtes
S-EAU-S - L'EAU EN DANGER
PAR GÉRARD BORVON

Apres 40 ans de "miracle breton", le couperet tombe sans fard : S-EAU-S ! Gèrard Borvon professeur de sciences physiques a fait ses premières armes sur les chantiers d'Eau et Rivières; impliqué depuis dans plusieurs batailles sur le front de la reconquête de la qualité de l'eau, il est aujourd'hui président des Verts de Bretagne.

Son livre dresse le tableau alarmant des pollutions dont souffre la Bretagne au tournant du siècle. La dégradation de la ressource en eau, jadis élément mythique, aujourd'hui bouillon empoisonné, reflète le profond bouleversement vécu par l'agriculture bretonne.

Pour alerter l'opinion des dangers de ce modèle imposé par des lobbies tout-puissants et cautionné par des pouvoirs publics défaillants "S-EAU-S" démonte les mécanismes de l'ultra-productivisme, méprisant totalement l'homme et l'environnement.
Un ouvrage indispensable pour qui veut partir à la reconquête de la qualité de l'eau en toute connaissance de cause.


Éditions Golias 192 pages 98 F
Diffusion: Ecodif
29 rue Mélingue, 75019 Paris.
Tel 0153195320 - Fax:0153190393.
Courriel ecodif@les-verts.org


15 septembre 2001
Le GUINDY une nouvelle fois dans le rouge


Le dernier bulletin ensueld'information sur l'eau, en provenance du Conseil Général, vient de révéler qu'en juillet, le taux de triazine était monté à 1200ng/l alors que le seuil légal est de 100ng/l = 12 fois la norme européenne !!!


1 août 2001

Actions contre les algues vertes
à Saint Michel en Grèves

Vendredi 3 Août : 20h30 Salle des fêtes de Saint Michel en Grèves, conférence débat avec Jean Claude Pierre .
Samedi 11 aout à 20h30 salle des fêtes Saint Michel en Grèves : spectacle de Jean Kergrist
Dimanche 12 à partir de 15h : manifestation à Saint Efflam (Plestin) Rendez-vous devant l'école de voile .Affiche manif

A voir :
Contre les marées vertes en baie d'Hillion
La marée verte de Saint Michel en Grèves vu par l'IFREMER


22 Avril 2001
Encore une extension d'élevage industriel sur le Leguer !
Les riverains sont excédés par les odeurs d'un élevage de canards à Tonquédec . Cela n'empêche pas l'éleveur de provoquer une enquête d'utilité publique qui demande non seulement de régulariser la production, mais aussi de permettre une extension de l'élevage qui multiplierait par 2 sa production .
L'enquête d'utilité publique est close depuis
le vendredi 27 avril . On attend les conclusions de l'enquête

... 2001

 

Non à l'usine chimique de lisier de Milizac (29)

Les opposants de l'AQVMCV (Association pour la Qualité de la Vie à Milizac et dans les Communes Voisines) n'en veulent pas .
http://site.voila.fr/aqvm


14 Avril 2001
Pollutions : Tous victimes, ça suffit !
Le rassemblement régional
du 14 avril 15h00 à Lamballe
Organisé par le collectif des pollutions des bassins versants et Eaux et Rivières de Bretagne .Les agriculteurs ont bloqué les routes d'accès, provoquant d'enormes embouteillages ce samedi de Pâques .


Décembre 2000

"Les protéines sont dans le pré"pour des primes à l'herbe plutôt qu'au maïs


Octobre 2000
TRIAZINES

Plus de la moitié des points de relevé de pesticides
dans le département 22 ont des teneurs
supérieures à 100 nanogrammes/litres (seuil européen).

Le YAR, qui se jette dans la baie
de Saint Michel en Grèves atteint les 800ng/l !!!
Et le TRIEUX 490ng/l !!!


Septembre 2000

L'opération NENUPHAR

rétention sur facture d'eau,
est lancée . plus d'infos


Juillet 2000

Le préfet hors la loi ?


Les riverains manifestaient devant la station de pompage
située sur le Luzuron, l'un des affluents du Guindy .
Ils étaient une centaine d'opposants à la régularisation
de deux élevages situés sur le bassin de ce ruisseau .
L'un d'entre eux en profitait pour demander une extension !

Le préfet vient d'autoriser ces régularisations et cette extension .

Or le Guindy et le Jaudy sont les rivières les plus polluées
du département des Côtes d'Armor :
Jusqu'à 80mg de nitrate par litre .
Ces rivières sont respectivement en 3eme et 2eme place
pour le taux d'Atrazine (pour le mais) 1600ng/l et 2000ng/l
pour un seuil légal à 100ng/l !
(Inf'eaux juillet 2000)

Pour le Diuron (non agricole) 520ng/litre chacun alors
que le seuil légal est de 100ng/litre (ng= nanogramme)
(Inf'eaux 22 juin 2000) .

Pour reprendre le responsable d'Eaux et Rivières :
"C'est comme si un automobiliste conduisait depuis 20 sans permis et, tout d'un coup le préfet lui paye des cours de conduite ... pour régularisation ... cette situation est paradoxale alors que le préfet se déclare favorable au programme de reconquête de la qualité de l'eau ... C'est un scandale face à cette amnistie généralisée, d'autant que la DDASS et les affaires maritimes étaient défavorables lors du conseil départemental d'hygiène ... les conseils municipaux ont voté pour ces régularisations/extensions sauf Minihy Tréguier... en plus ils vont toucher 1/3 du coût des ravaux par l'Agence de l'eau et un autre tiers par l'état, donc du contribuable ..."
La cible des organisateurs était très claire . Denis Beaulier son porte parole, affirmait : "c'est le préfet, ce n'est pas autre chose Ce qui se passe c'est qu'aujourd'hui on permet a des gens qui ont fraudé de se mettre aux normes avec des financements de l'état . Nous sommes dans la région la plus polluée "


Edit'eau | Forum sur l'eau | Les liens sur l'eau | Rivières du Trégor