L'éolienne de Plogoff reprend du service à Pluzunet
dans les Côtes d'Armor


Symbole de la résistance anti-nucléaire en France,
Plogoff avait porté les espoirs d'une autre politique énergétique .
Une éolienne avait été montée sur le site envisagé pour la centrale nucléaire, elle devait servir à alimenter une bergerie et ses dépendances, en électricité renouvelable .

Après avoir servi quelques années, le mat avait subit la corrosion de la mer et l'éolienne s'écroula, depuis elle était entreposée au fond d'un hangar, .

Ce n'est que quelques 10 années plus tard, que Paul saliou en fit l'acquisition .

Bien sur cela ne se fit pas sans peine, seul le rotor de l'éolienne subsistait .Les pâles n'etait plus utilisables .
Il a du trouver ici ou la des informations, du matériel... Il a fait lui même les pâles en peuplier, recouvert de fibres de verre ...



Aujourd'hui l'éolienne de Plogoff revit pour une famille; Paul, Pascale et Tudual peuvent envisager maintenant de se déconnecter du réseau EDF .

Pour cela Paul a installé aussi, 500 watts de photopiles et un capteur solaire thermique, couplé au chauffage au bois .
De plus il a revu sa consommation d'électricité à la baisse : de 3 kw/j il est descendu à 1,2-1,3kw/j . Pour le mois d'avril il en est à 1kw .

Il peut ainsi alimenter un frigo, un congélateur, une machine à laver, hi-fi, tv, magnetoscope, électro-ménager, atelier ...



Fiche Technique :
Eolienne
1 éolienne 650 w
1 onduleur "trace" 2400 w nominal (en continu), jusqu'à 8.000w
1 lot de batteries sèches de 12,5 kw de stockage sur batteries Cadmium Nickel

Groupe de panneaux solaires photovoltaiques
500w/h max équivalent 2kw par jour

Capteur solaire thermique
Cortex sous vide

Cuisinière bois
avec chauffe-eau 150 litres

Paul devant ses accus

retour à l'accueil antinucleaire | retour à Tregor.net